L’EFFROYABLE LENTEUR

DES ACTEURS FINANCIERS

L’EFFROYABLE LENTEUR

DES ACTEURS FINANCIERS

Au moins 43 institutions financières françaises, regroupées dans 28 groupes, ont désormais des politiques limitant leurs services financiers au secteur du charbon thermique. Ces nombres devraient augmenter suite à l’engagement pris par la place financière de Paris en juillet 2019 et selon lequel les acteurs financiers français doivent tous avoir adopté d’ici mi-2020 une politique de sortie du charbon.

Mais au-delà de la quantité se trouve l’enjeu de la qualité. Aujourd’hui, l’analyse montre que seuls 10 acteurs financiers ont une politique efficace pour soutenir la sortie du charbon dans les délais impartis pour tenir l’objectif de 1,5°C.

L’état des lieux des politiques adoptées par les acteurs financiers français est particulièrement inquiétant lorsque remis dans le temps long. Les acteurs financiers français ont commencé à adopter des politiques d’exclusion couvrant tout le secteur du charbon en 2015, bien après les premières alertes des scientifiques sur l’impact du charbon sur le climat. Malgré de multiples révisions des politiques déjà adoptées, le compte n’y est toujours pas.

Voir l’Outil de Notation des Politiques