La Coal Companies Watchlist
Les entreprises du charbon thermique sous surveillance

Cette page n’est plus tenue à jour. A cette analyse succèdera bientôt une étude approfondie des plans de transition de certaines entreprises de service public européennes.

Accéder à la liste

Les entreprises sont-elles prêtes à sortir du charbon ?

De nombreuses institutions financières semblent considérer que le dialogue avec les entreprises peut suffire à les pousser à sortir du charbon et qu’il n’est pas nécessaire de passer par des mesures d’exclusion. Pourtant, malgré ce dialogue, plus de 500 entreprises du secteur du charbon continuent encore de développer de nouveaux projets, à contre-courant des impératifs climatiques, et moins de 5% des acteurs du secteur ont fixé une date de sortie du charbon.

Un petit nombre de banques et d’investisseurs sont allés plus loin en alliant mesures d’exclusion et dialogue avec les entreprises, demandant notamment aux entreprises d’établir un plan de sortie du charbon avant la fin de l’année 2021. Un suivi attentif de cette demande est plus que jamais nécessaire. Les démarches de dialogue avec les entreprises ont-elles été couronnées de succès ? Dans quels cas et sous quelles conditions ? Quels sont les critères que les acteurs financiers doivent absolument avoir en tête pour s’assurer que leurs clients adoptent des plans de sortie du charbon crédibles et compatibles avec une limitation du réchauffement climatique à 1,5°C ?

C’est pour répondre à ces questions et aider les acteurs financiers à y voir plus clair que Reclaim Finance publie la Coal Companies Watchlist. Cet outil permet de déterminer si les entreprises se sont dotées de plans de sortie du charbon et d’évaluer le degré de crédibilité de ces plans. Le tableau ci-dessous présente les résultats de l’analyse pour 47 entreprises du secteur (voir la méthodologie pour le détail de la sélection de l’échantillon).

La Watchlist des entreprises du charbon thermique

Utilisez les filtres pour sélectionner et comparer les entreprises de votre choix. Les détails de chaque plan de sortie sont accessibles dans les menus déroulants en cliquant sur l’icône « + »

Cette liste n’est pas tenue à jour en temps réel. La dernière mise à jour date du 15 décembre 2021.

Nous contacter à henri@reclaimfinance.org pour plus d’informations.

Notre grille d’évaluation

La Watchlist se fonde sur les 10 critères d’évaluation des plans de sortie du charbon listés dans le rapport « How to Exit Coal » publié par Urgewald et Reclaim Finance. Ces 10 critères sont ensuite agrégés en 4 catégories, afin de permettre d’évaluer les plans de sortie en fonction de leur degré de crédibilité.

Les entreprises répondant aux critères relatifs à l’absence de développement, à la fixation d’un calendrier adéquat et à l’engagement de fermeture disposent de plans de sortie crédibles. Les considérations relatives à la transition juste, à l’absence de lobbying et de contentieux contre les Etats ne sont pas pris en compte dans l’analyse du fait de l’absence d’informations solides et du caractère subjectif de leur évaluation. Ces critères sont toutefois importants et doivent être pris en compte par les acteurs financiers, y compris pour les entreprises disposant par ailleurs de plans crédibles.

Les entreprises qui ne se développent pas dans le charbon et prévoient d’en sortir avant 2030 et 2040 sans toutefois s’engager à fermer définitivement les mines et les centrales (c’est-à-dire en laissant ouverte la possibilité de les vendre ou de les convertir) disposent d’un plan de sortie partiellement crédible. Les failles majeures de ces plans quant aux modalités de sortie ne les rendent toutefois pas acceptables.

Les entreprises qui ont cessé de se développer dans le charbon mais échouent à fixer une date de sortie avant 2030 et 2040 et/ou ne fournissent pas de calendrier de sortie détaillé actif par actif, disposent d’une ébauche de plan de sortie qui reste structurellement défaillante et tout à fait insuffisante pour répondre à l’urgence climatique.

Les entreprises qui persistent à se développer dans le charbon ne reconnaissent même pas la nécessité mettre fin à l’utilisation de la plus polluante des énergies fossiles. Nous considérons donc que ces entreprises ne se sont pas engagées à sortir du charbon et ne disposent donc a fortiori pas de plans de sortie crédibles.

Toutes les données proviennent de documents publics (rapports de développement durable et rapports annuels, recoupés avec des articles de presse et l’analyse de données et sources secondaires).

Lire la méthodologie complète